Agenda

 

 

 

CLUB DES AMIS DE SAINT-MOREIL

13 JANVIER 2018 : LOTO à 14H00 à la salle polyvalente

 

14 JANVIER 2018 : Assemblée Générale du Club à 14H30 à la salle polyvalente

 

 

 

 

 

 

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Patrimoine naturel et patrimoine bâti : un peu d'histoire

 

ACTUALITE : 

 

La vitrine est terminée dans l'Eglise : le menuisier Samuel DUPRAT a posé la vitre sécurisée et l'entreprise Accès Limousin a offert le rideau métalique qui la protège. Le petit trésor d'Eglise est installé et chacun peut en profiter.

 

 

 

Les travaux de la Croix de la Ribière Au Gué sont terminés. Merci aux artisans : Jérôme Guérard (maçonnerie) et Samuel Duprat (menuiseries).

 

 

 

 

La vitre du vitrail au-dessus du porche d'entrée a été changé. Teinté en jaune, elle amène une très belle luminosité en fin de journée, lorsque le soleil est là...
 
 

NOTRE PATRIMOINE : 

Le patrimoine Sud Creusois est double : un patrimoine naturel qui se décline au fil des saisons par des paysages remarquables et un patrimoine bâti séculaire. 
 
Notre territoire a d'abord été un territoire de chasse : en témoignent les deux abris sous roche de la période néolithique, des silex et des hâches polies retrouvés. Les premiers hommes n'y vivaient pas mais venaient y trouver de quoi survivre.
 
Les premiers habitants installés ont laissé des traces : les indices de villa gallo-romaines sont en effet nombreux à plusieurs endroits de la commune. Une villa gallo-romaine est une grosse ferme, close. Ainsi, autour de la mairie, à la Ribière Au guet ou encore à Montalétang les traces sont avérées. La civilisation Gallo-romaine est fascinante : nous leurs devons entre autre le chauffage central par le sol (grâce à l'hypocauste) ou encore un système d'évacuation d'eaux usées ingénieux par un système de caniveaux. Le système d'incinération des corps était leur coutume : les cendres récoltées étaient mises dans une urne (souvent en verre) et l'urne dans un coffre funéraire en granit.
 
 
La vie de l'homme sédentaire s'est organisée. Notre commune a la chance de voir se superposer les époques, les habitudes et les rites. 
 
De la commanderie templière (aujourd'hui propriété privée) il ne reste que les ruines de la chapelle. 
 
L'église du bourg (du XIIIème siècle) trône fièrement sur la place. Edifice modeste mais qui fait la fierté des bâtisseurs, elle est à visiter. Bâtie sur un autre édifice (sans doute un temple gallo-romain), avec son clocher-mur et sa cloche du 16ème siècle, les visages sculptés dans le granit et son porche Limousin.
 
Aussi, à découvrir : tout le patrimoine lié à l'eau. L'eau source de vie pour l'homme, pour les animaux, pour les cultures. Presque tous les villages ont ainsi une fontaine mais il y a aussi des pêcheries (parfois dans les bois) ou encore les puits. Notre territoire a la chance d'être un territoire de sources, souvent captées et mises en valeur.
La plupart des villages ont un four à pain, parfois plusieurs. Il s'agit souvent de la première maison de la famille. 
De l'eau, du pain, voilà qui permet à des générations et des générations de se succéder.
 
Notre pierre est le granit : dur mais si beau. 
 
A saint-Moreil, le patrimoine est fait de trésors cachés, qui se découvrent au détour des chemins et des villages. Il demande, pour être découvert, de l'attention et de la patience. 
 
 
 
EnregistrerEnregistrer